Réseau d'information sur les municipalités — MRC de Rivière-du-Loup

Actualités

Protection du patrimoine : le Réseau déplore l’inaction de la MRC

26 mai 2022

Le Réseau d’information sur les municipalités regrette la démission de la MRC de Rivière-du-Loup dans la protection de la maison du 435, rue Lafontaine.

La démolition de cette maison qui figure dans l’inventaire du patrimoine de la Ville de Rivière-du-Loup, contre l’avis du comité consultatif d’urbanisme, constituera un précédent néfaste. La MRC, dont la mission comprend la protection du patrimoine, abdique ainsi lâchement sa responsabilité.

Malheureusement, la MRC a déjà eu l’occasion de montrer son désintérêt total pour le patrimoine, en se lavant les mains du sort du moulin du Petit-Sault, classé par l’État. La MRC déploie davantage d’efforts pour protéger la réputation de son préfet que le patrimoine, assène le porte-parole du Réseau Roger Plante, en référence aux menaces de poursuites judiciaires dont Michel Lagacé est friand.

Dans ce dossier, des dizaines d’intervenants locaux et nationaux ont épuisé tous les recours prévus par la loi dans l’espoir de sauver cette maison à la riche histoire, des efforts inédits de la société civile que les élus ont balayé d’un revers de la main.

Alors que le délai régulier pour que le ministère de la Culture s’oppose à la démolition arrive à expiration, le Réseau demande à la ministre de la Culture de classer la maison Stanislas-Belle pour son intérêt historique majeur pour le Bas-Saint-Laurent. Une telle démarche demeure possible en tout temps.