Réseau d'information sur les municipalités — MRC de Rivière-du-Loup

Actualités

Une option plus avantageuse pour la maison L’Aut-nid

20 mars 2022

Le Réseau dénonce le comportement peu catholique de la Fabrique dans le dossier de la maison L’Aut-nid.

Dans le projet, la Fabrique était davantage intéressée à trouver un organisme pour se débarrasser du presbytère, même si ce bâtiment n’allait pas répondre aux besoins et allait représenter un fardeau financier permanent. Le presbytère représente en effet des problèmes de sécurité pour une clientèle vulnérable, des coûts de chauffage trop élevés et un patrimoine intérieur et extérieur à préserver. Les projets de conversion du grenier en salle d’apaisement sont, aux yeux du Réseau, particulièrement saugrenus, voire dangereux.

La Fabrique cherchait depuis des années un repreneur capable de décrocher des subventions. Ainsi, le Réseau estime que l’organisme L’Aut-nid a été manipulé pour choisir le presbytère pour réaliser son projet de longue date de maison d’hébergement pour personnes autistes.

Alors que l’organisme a déjà évalué les travaux de reconversion du presbytère à 2,6 M$, le Réseau propose à l’organisme de plutôt acheter la résidence pour aînés La Falaise sur la rue Fraser, qui va fermer ses portes en mai prochain et qui ne compte plus que 15 résidents. Elle est dotée de 32 unités de logement et est inscrite à seulement 944 000 $ au rôle d’évaluation.

« Ce n’est pas à un organisme sans but lucratif comme L’Aut-nid à faire la charité à la Fabrique de Rivière-du-Loup », affirme le porte-parole du Réseau Roger Plante. Celui-ci propose à l’organisme d’utiliser l’argent ainsi économisé pour élargir son offre de services aux personnes autistes de tout âge.

Le Réseau n’abandonne toutefois pas le presbytère à son sort, puisqu’il propose de l’utiliser comme voûte d’urnes funéraires, un projet qui n’affecterait pas le patrimoine et ne nécessiterait pas de coûts de chauffage ou de conversion.


Mots-clés : Rivière-du-Loup