Réseau d'information sur les municipalités — MRC de Rivière-du-Loup

Actualités

Séance houleuse à Saint-François-Xavier-de-Viger

7 mars 2022

Les citoyens se sont présentés nombreux à la séance du conseil de Saint-François-Xavier-de-Viger le lundi 7 mars 2022.

Alors que ces séances sont généralement désertes, une trentaine de personnes étaient venues exprimer leur mécontentement après avoir reçu une hausse de taxes surprenante de 1400 $ en un an. Tous étaient très frustrés de la mauvaise information qui leur avait été transmise par le conseil.

C’est le projet de construction de l’égout et de l’usine de filtration qui est à l’origine de cette hausse. Lors d’une réunion d’information avant le début du projet, le maire Yvon Caron et la directrice générale Yvette Beaulieu avait estimé le coût pour les résidents desservis à 200 $ à 300 $ par an pendant 20 ans sur leur compte de taxes. Mais on avait oublié de préciser que la subvention gouvernementale de 82 % était remboursée sur 20 ans et que la municipalité devait se porter responsable de toute la dette.

Le maire Yvon Caron a d’ailleurs eu le mauvais goût de rejeter publiquement la responsabilité de cette hausse de taxes sur le porte-parole du Réseau Roger Plante, également présent, puisque c’est celui-ci qui avait amené le ministère de l’Environnement à forcer la municipalité à mettre ses égouts aux normes.

Du mécontentement a aussi été exprimé sur le déneigement déficient des trottoirs de la municipalité. Plus généralement, les citoyens ont estimé que les taxes devenaient trop élevées pour les services dispensés à Saint-François-Xavier-de-Viger. Le taux de taxation de 1,42 $ par 100 $ d’évaluation est un des plus élevés de la MRC.

Une autre tuile attendait les citoyens présents, qui ont été informés que le futur directeur général Yves Bouchard, en formation rémunérée depuis 5 mois, avait démissionné avant même d’avoir pris ses fonctions.

Devant tous ces déboires, M. Plante a proposé à la municipalité de se prévaloir des subventions disponibles pour une étude de fusion, ce qui a encore été rejeté du revers de la main.