Réseau d'information sur les municipalités — MRC de Rivière-du-Loup

Actualités

Élections municipales : le Réseau appelle les citoyens à poser leur candidature

6 juin 2021

À cinq mois des élections municipales de novembre, le Réseau d’information sur les municipalités appelle les citoyens à envisager sérieusement une candidature comme maire ou conseiller.

Après les dernières élections en 2017, la moyenne d’âge des maires du Bas-Saint-Laurent était de 60 ans et celle des conseillers, de 53 ans. Seulement 15 % des candidats à la mairie étaient des femmes (35 % pour les candidats conseillers).

Pire, 70 % des postes d’élu ont été comblés par acclamation dans la MRC de Rivière-du-Loup. La moyenne québécoise était de 56 %.

Heureusement, partout au Québec, on observe actuellement un regain d’intérêt des candidats écologistes, des femmes et des jeunes. Autour de nous, de nombreux élus vieillissants annoncent leur départ.

Cependant, la MRC de Rivière-du-Loup semble épargnée par ce mouvement. Selon le Réseau, les élus en poste font peu pour intéresser leurs citoyens à la vie municipale. Ils passent sous silence les enjeux majeurs comme l’urbanisme et l’environnement, et les séances de conseil sont aussi intéressantes que des messes. Durant la pandémie, des municipalités importantes comme Saint-Antonin ont ignoré la loi et ont été gouvernées totalement à huis clos sans rediffusion des séances de conseil. Les maires ont unanimement verrouillé la possibilité de tenir une élection à la préfecture qui aurait pu mettre en lumière le rôle grandissant de la MRC.

Considérant tout cela, pour le Réseau, aucun maire sortant ne mérite d’être réélu dans la MRC. Tous incarnent ce que le maire de Gatineau Maxime Pednaud-Jobin appelle « l’ancien type d’élu municipal ».

Le Réseau souhaite qu’une nouvelle génération de citoyennes et de citoyens ayant une vision plus participative de la démocratie et ayant l’environnement à cœur puisse émerger et changer les façons de faire.