Réseau d'information sur les municipalités — MRC de Rivière-du-Loup

Actualités

Blocage de projets immobiliers : la Ville n’a qu’elle à blâmer

31 mars 2021

Le Réseau d’information sur les municipalités suggère à la mairesse Sylvie Vignet de Rivière-du-Loup d’arrêter de blâmer les citoyens pour le blocage de différents projets immobiliers ces dernières semaines.

Selon le Réseau, la mairesse devrait plutôt reconnaître que la Ville a failli à son obligation de mettre à jour son plan d’urbanisme, qui est devenu désuet. Si ce plan avait reflété la vision du développement des élus, les promoteurs ne se retrouveraient pas toujours à demander des dérogations et à aller en signature de registre.

Mais le plan d’urbanisme de Rivière-du-Loup date de 2000, soit 21 ans, même si la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme prévoit qu’il doit être mis à jour avec le schéma d’aménagement de la MRC tous les 5 ans. Les tentatives de le mettre à jour ont échoué, notamment après la démission fracassante de l’urbaniste responsable Nicolas Gagnon, qui a affirmé que le conseil en place avait « comme principe de laisser tout passer sous prétexte que n'importe quel projet serait du "développement ».

La médiocrité de la gestion de l’urbanisme s’étend d’ailleurs à toute la MRC de Rivière-du-Loup, puisque son schéma d’aménagement datait de 1987 avant d’être finalement révisé en 2020. Le préfet Michel Lagacé porte donc également une part de responsabilité dans cette situation déplorable.

Selon le ministère des Affaires municipales, « le plan d’urbanisme constitue le document officiel le plus important de la municipalité en matière de planification de l’aménagement de son territoire. » Son adoption est sujette à des consultation publiques complètes tout en « sécurisant les investisseurs ».

Mme Vignet a déclaré récemment qu’« il est temps de faire une réflexion approfondie sur ce que nous souhaitons collectivement pour le développement de notre ville ». Le plan d’urbanisme répond exactement à cette description.

En conclusion, le Réseau rappelle que Mme Vignet, en poste depuis 16 ans, a non seulement constamment négligé de mette à jour cet important document, mais a aussi tenté d’en saper les principes mêmes en bafouant l’expertise reconnue en la matière. En conséquence, peu importe le mérite des projets en jeu, elle est en mauvaise position pour blâmer les citoyens. Ceux-ci ont de bonnes raisons de s’opposer à ce mode de gestion chaotique et sans consultation.

Article de journalUn plaidoyer pour une plus grande ouverture envers les projets de développement à Rivière-du-Loup
Info Dimanche, le 30 mars 2021
VidéoUn projet de développement immobilier abandonné, la mairesse déçue
CIMT, le 30 mars 2021
Enregistrement audioDéveloppement immobilier: la mairesse de Rivière-du-Loup critique la peur du changement des citoyens
CIEL-FM, le 30 mars 2021