Réseau d'information sur les municipalités — MRC de Rivière-du-Loup

Actualités

Excédé, le Réseau propose une solution gagnant-gagnant à la SÉMER

10 novembre 2020

Le Réseau pense avoir trouvé une solution combinant prospérité et transparence pour résoudre la crise de la SÉMER.

Le Réseau propose la liquidation de la SÉMER et son rachat par le préfet sortant Michel Lagacé. La vente pourrait se faire au prix de l’usine moins le déficit accumulé, soit environ 22 M$ selon les estimations actuelles.

Le préfet à l’attitude autoritaire pourrait alors gouverner sans partage en toute légitimité, et relâcher son emprise envahissante sur les institutions publiques afin qu’elles fassent des choix éclairés sur la gestion de leurs matières résiduelles. Il pourrait garder jalousement les données financières loin des 7 seules autres personnes à les connaître, les administrateurs actuels de la société à 80 % publique, dont la majorité sont des élus. Le Réseau craint que ces infortunées personnes soient actuellement sous le contrôle psychologique du préfet.

En effet, même si les critiques fusent des autres MRC clientes de la SÉMER, le préfet a visiblement mis à sa botte les autres maires, y compris la mairesse de Rivière-du-Loup qui rivalise de servilité à son endroit comme le feraient les maires des plus petites paroisses de la MRC.

Quant aux propos méprisants de Michel Lagacé qui affirmait mardi que les mécontents n’ont qu’à voter aux élections, le Réseau rappelle que c’est le même homme qui refuse d’être élu à la MRC au suffrage universel et qu’il a été élu par acclamation toute sa carrière. C’est donc 30 000 personnes impuissantes qui subissent son règne.

Le Réseau offre toute sa collaboration au préfet pour cet emballant projet de retraite et se rend disponible pour solliciter des bâilleurs de fonds pour l’acquisition. Il a déjà repéré un redoutable homme d’affaires local ayant récemment vendu ses entreprises et qui pourrait faire un bon partenaire.


Mots-clés : SÉMER