Réseau d'information sur les municipalités — MRC de Rivière-du-Loup

Actualités

À temps partiel et jamais élu, le préfet Lagacé siège à au moins 30 instances

7 mai 2019

Le Réseau d’information sur les municipalités exprime son accord avec le préfet de la MRC Michel Lagacé sur le fait que sa charge de préfet est trop lourde pour reposer sur un poste à temps partiel.

Dans un document transmis au Réseau, on apprend que Michel Lagacé siège sur pas moins de 30 comités et autres instances de la MRC et externes à celle-ci, à commencer par ses postes de maire de Saint-Cyprien et de préfet. D’autres instances auxquelles la MRC n’est pas liée pourraient ne pas figurer sur cette liste, avertit la MRC. Celle-ci plaide aussi que tous les comités internes de la MRC sont présidés d’office par le préfet.

Jamais élu, M. Lagacé a affirmé être en faveur de l’élection du préfet au suffrage universel en mai 2019, tout comme la mairesse de Rivière-du-Loup Sylvie Vignet plus tôt cette année.

Mais M. Lagacé avait déjà exprimé cette position favorable en 2014, affirmant tenir la machine « à bout de bras ». Aucun vote n’avait pourtant eu lieu à la MRC à temps pour les élections de 2017.

Le préfet a mis toute la responsabilité sur le conseil de la MRC, sur lequel il règne sans partage, pour adopter le règlement nécessaire.

Il a indiqué qu’aucune discussion n’avait encore eu lieu à ce sujet à la MRC mais que celle-ci avait du temps devant elle pour y réfléchir de sorte qu’une position serait prise au plus tard en 2020. La mairesse de Rivière-du-Loup a de son côté affirmé plus tôt ce printemps que le temps commençait à presser pour en discuter.

Un règlement doit être présenté avant le 1er mai 2021 pour instaurer l’élection du préfet au suffrage universel, qui devient ensuite irrévocable. Le Réseau rappelle qu’il n’est pas nécessaire de négocier le fin détail des changements budgétaires avant d’adopter ce règlement, et craint que le petit jeu de responsabilités rejetées n’aboutisse encore une fois à un confortable statu quo.

Des 87 MRC du Québec, les 77 qui ne sont pas sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal peuvent décider de leur propre chef que leur préfet sera élu au suffrage universel. Ce sont 16 d’entre elles (21 %) qui ont fait ce choix démocratique, dont, au Bas-Saint-Laurent, Kamouraska, Témiscouata, les Basques et la Matapédia.

Ressources

Enregistrement audioEntrevue avec le préfet de la MRC et maire de Saint-Cyprien Michel Lagacé [21m2s]
CIEL-FM, le 1er mai 2019
Enregistrement audio16 MRC élisent leur préfet au suffrage universel [2m15s]
CIEL-FM, le 3 mai 2019
Enregistrement audioSÉMER et préfet élu: Sylvie Vignet devra-t-elle prendre le leadership à la MRC? [9m20s]
CIEL-FM, le 1er mai 2019